View Sidebar

Archives

 

Bienvenue sur mon blog!

J'aime le Web, ses opportunités et ses communautés. Je passe beaucoup de temps à le parcourir et le bricoler, à mon tour de participer et d'y partager coups de coeurs, conseils et expériences, sur ce blog que j'appelle bêta-tests car il me servira aussi de cobaye pour mes bricolages.
J’ai essayé: acheter des abonnés

J’ai essayé: acheter des abonnés

Pas la peine de vous faire une introduction sur l’achat de faux abonnés, je n’ai pas besoin de vous convaincre que c’est stupide, et même souvent contre productif. Mais voilà, tout le monde en parle, tout le monde dit que c’est hyper facile et pas cher, mais personne n’a essayé (ou personne n’admet avoir déjà essayé): je voulais me faire ma propre opinion sur la question. J’ai acheté 700 abonnés sur Instagram pour 10€, je vous raconte:

 

Première étape: « acheter des abonnés » dans Google. Je tombe sur ce site.

quality

Pour ne pas pourrir la crédibilité de mon compte Twitter ou mes pages Facebook, il me fallait un autre réseau social sur lequel faire mon test. Cool, le site propose d’acheter des abonnés sur Instagram. Rétrospectivement j’ai été un peu bête, j’aurais dû créer un compte Twitter pour l’occasion mais bon, je suis très peu actif sur Instagram et je n’ai aucun talent pour la photo (la preuve) donc en fait je m’en fiche un peu. Et puis, en écrivant un article dessus je suis excusé, non?

 

Le site m’a l’air d’être une immense arnaque mais après une recherche rapide je ne trouve aucune publication de client mécontent. Je prends le risque et j’entre mon pseudo (intéressant: pas de vérification d’identité, donc on peut acheter des fans/abonnés pour n’importe quel compte, pas seulement ceux dont on a le contrôle) puis je procède au paiement des 9,90€ réclamés via Paypal. Je reçois un mail de confirmation, puis il ne se passe rien. 3h plus tard, toujours aucune nouvelle. À ce moment-là, je suis sûr d’avoir donné 10€ contre rien du tout à un voyou très fort en SEO. Mais une douzaine d’heures plus tard, mon portable s’affole: en 2h environ, je reçois des centaines de notifications m’informant de nouveaux abonnés.

 

Résultat: +850 abonnés. Je n’ai pas eu de précisions sur le bonus de 150 abonnés par rapport à ce que j’ai acheté, je suppose qu’ils se protègent ainsi d’éventuelles plaintes de clients qui en perdraient beaucoup sur le lot. Comme prévu, les abonnés sont complètement bidons, 30% ont une photo de profil, leurs pseudos sont des suites de lettres aléatoires, ils ont publié entre 1 et 6 photos tirées du Web ou parfois même des photos de clavier (paresseux le type) ils suivent 100 à 1000 comptes sans avoir (ou très rarement) un seul abonné. Bref, je ne compte pas sur eux pour « aimer » mes photos de bouffe (en vrai j’en poste pas tant que ça).

instae

Ma conclusion: acheter des abonnés ou des fans est en effet très facile, pas très cher, bref accessible à tout le monde. Bien entendu cette opération n’a aucun intérêt, mais ce n’est pas le sujet et inutile de vous répéter ce que tout le monde écrit ici ou ailleurs. Je n’ai pas fait d’étude de marché, mais en me promenant j’ai vu que certains sites proposaient des « vrais » fans pour un peu plus du triple du prix, mais je suis dubitatif: au mieux, les nouveaux abonnés sont piégés (donc le jour où ils s’en rendent compte… On perd les abonnés achetés), au pire c’est encore du bullshit et ce ne sont pas de vrais comptes. On peut aussi acheter des vues sur Youtube, pour pousser sa vidéo en front page par exemple: là ça pourrait avoir un intérêt, à condition d’y mettre le prix: il faut des vues venant de France (donc prix x 2-3), et au minimum 20.000 en une journée pour espérer apparaître dans les vidéos du moment.

 

Et toi, t’en penses quoi de l’achat de fans ? Tu les vois les ficelles?

23 février 2014Read More
Infographie: le plan de Google Maps pour conquérir le monde

Infographie: le plan de Google Maps pour conquérir le monde

Voici une très belle infographie trouvée sur le blog 2803.fr (à ajouter à votre feedly) présentant Google Maps en quelques faits marquants: perspectives, historique, avantages comparatifs et menaces.

googlemap

18 février 2014Read More
Newsgraphics: les mini-webdocs du New York Times sur les Jeux Olympiques

Newsgraphics: les mini-webdocs du New York Times sur les Jeux Olympiques

À l’occasion des JO de Sotchi, le New York Times a publié une série de webdocs très courts à propos des sports de cette édition d’hiver. Sur un format très court (2 à 10 minutes) on y découvre en vidéo et animations les secrets techniques des champions et surtout de superbes images du sport en question. Le format est très impressionnant, je ne sais pas si ce type de réalisation est rentable pour un site de presse, mais j’espère voir se multiplier ces projets (le NYT les appelle « Newsgraphics »). Je vous recommande particulièrement celui sur le slalom géant mais les autres (luge, half-pipe, saut à ski…) valent le détour aussi!

slalom

13 février 2014Read More
Un site-CV en quelques minutes

Un site-CV en quelques minutes

Dans la communication ou le digital au sens large, on croise souvent des petits malins qui souhaitent se démarquer par un CV à la forme originale. J’ai moi même obtenu mon premier stage (2012) avec un CV reprenant la timeline de Facebook (j’étais jeune et persuadé d’être le premier à avoir eu l’idée) et le second avec ce site CV. Ces essais ont reçu des accueils mitigés: si beaucoup ont été emballés, d’autres l’ont interprété comme de la prétention. Ce n’est donc pas forcément la panacée mais dans le cadre d’une recherche de stage si je prends mon exemple, un CV un peu technique peu faire la différence.

Fin janvier, le service Strikingly (qui permet de construire des mini-sites plutôt jolis sans toucher à une ligne de code, à partir de templates) a sorti un outil que je trouve super intelligent: il importe le contenu de votre profil LinkedIn pour créer à partir de celui-ci un site CV vraiment sexy et quasiment clé-en-main. Un super moyen pour court-circuiter le  code nécessaire à la conception de A à Z d’un site équivalent!

Linkedinstrikingly

Le résultat est éditable: prévoyez de belles images à intégrer, et optimisez la mise en forme du contenu importé depuis LinkedIn. Vous pouvez aussi ajouter du contenu, des citations, des recommandations…

Pour vous donner une idée du résultat, voici ce que j’ai obtenu en 3 clics et une authentification depuis LinkedIn à cette adresse. Je dois revoir le contenu de mon profil (un peu le bazar entre l’anglais et le français non?) et je n’ai fait aucun edit sur le Strikingly pour l’instant, mais je pense compléter tout ça dans la semaine à venir par curiosité.

Quelques bémols: il vous faudra un compte Strikingly spécifique pour votre site CV car un compte gratuit permet un seul site uniquement, sauf si vous optez pour un compte payant qui vous permettra aussi de personnaliser l’URL (qui par défaut est en www.strikingly.com/votresite) et les méta-données de votre site qui déterminent l’affichage lorsque votre site apparaîtra dans les pages de résultats Google et les réseaux sociaux.

Les liens nécessaires:

- Pour ouvrir un compte Strikingly

- Pour l’outil d’importation depuis LinkedIn en question

- Découvrir et apprendre Strikingly (en anglais)

11 février 2014Read More
Une formation LinkedIn pour tous

Une formation LinkedIn pour tous

Voici une petite perle dénichée grâce à la veille du blog Freeware & Tutos: une formation pour bien démarrer avec LinkedIn, et surtout animer son compte, et se servir des fonctionnalités sociales indispensables.

On est d’accord, je ne pense pas que cette présentation va révolutionner votre façon d’utiliser le réseau social professionnel. Mais le format Prezi + vidéos en font un guide très complet et agréable à consulter, à recommander à vos proches qui souhaiteraient se mettre au networking professionnel.

10 février 2014Read More
Présentation: 26 astuces pour gagner du temps

Présentation: 26 astuces pour gagner du temps

Le temps est précieux, à la fois au travail et en dehors. Voici une présentation d’un certain nombre de conseils pour gagner du temps ou l’utiliser plus efficacement, qui a été retenue dans ce classement des 30 meilleures présentations Slideshare de 2013

26 Time Management Hacks I Wish I’d Known at 20 from Etienne Garbugli @egarbugli

Source

27 décembre 2013Read More
Infographie: les médias sociaux en 2013

Infographie: les médias sociaux en 2013

C’est presque la fin de la saison des rétrospectives de l’année 2013, et je sais que sur les réseaux tout le monde aime les chiffres à propos des médias sociaux, voici une infographie que j’ai choisi de partager car je la trouve bien réalisée, et qu’elle présente des chiffres que vous n’avez probablement lus nulle part ailleurs. Les sources sont citées, mais il faudra un peu de recherche pour retrouver les articles qui avancent ces statistiques.

Infographie: Médias Sociaux en 2013

Source

Créer un album à partir de votre journal Facebook

Créer un album à partir de votre journal Facebook

Ces dernières années, vous avez sûrement posté quelques centaines de statuts, photos ou messages sur Facebook. Comme partager les moments importants de notre vie est devenu un réflexe pour beaucoup, Facebook est une archive intéressante de ce qu’il vous est arrivé ces dernières années. En plus, nous avons souvent tendance à privilégier les bons moments à partager, et remonter son fil Facebook rappelle plus de bons souvenirs que de mauvais. Pourquoi ne pas profiter de toutes ces données accumulées au fil du temps pour en faire un bel album physique, pour votre plaisir ou le  montrer à vos proches: un format de partage pire qu’1.0 mais qui reste le plus naturel: c’est le concept de My Social Book, à découvrir dans cette vidéo:

 

 

Vous pouvez commander un Social Book à partir de votre profil ou celui d’un ami (y figureront alors ses publications auxquelles vous avez accès). Le site vous permet d’éditer les publications que vous souhaitez imprimer dans le livre. Cette idée de cadeau sympa a un prix: comptez une dizaine d’euros pour un livre de 25 pages, une centaine au maximum pour un livre de 500 pages. Cette idée de cadeau n’est pas adaptée à tous: les usages de Facebook sont différents, vérifiez bien que le contenu du journal est adapté!

26 décembre 2013Read More
Shawn Achor’s TED talk: The happy secret to better work

Shawn Achor’s TED talk: The happy secret to better work

Comment créer un blog Tumblr 100% automatique?

Comment créer un blog Tumblr 100% automatique?

Pour un projet artistique, de communication ou juste parce que c’est fun, vous pourriez être amené à créer un blog qui rassemble automatiquement et publie du contenu (images, vidéos, textes…) à propos d’une thématique particulière. Dans le cas d’une veille/curation professionnelle on utilisera des outils spécifiques moins limités. Je vous propose de créer un micro-blog Tumblr – qui sera particulièrement adapté pour afficher des images ou des vidéos avec une belle présentation rapide à mettre en place. Tumblr pour le blog lui-même, et IFTTT (présentation de cet outil génial ici) pour le « moteur » qui va récupérer le contenu et le poster sur le Tumblr. Pour avoir une idée du résultat, passez voir Eiffelstagram et Paristagram qui ont publié des photos d’Instagram durant tout l’été 2012.
 

Étape 1 : Créez les outils nécessaires

 
Créez un nouveau compte Tumblr – c’est important que vous n’ayez que ce blog associé à ce compte. Cliquez ici, cela ne prendra qu’une minute. Puis inscrivez vous sur IFTTT. Si c’est déjà fait, attention par souci de simplicité, IFTTT ne vous autorise à enregistrer qu’un seul Tumblog dans la « channel » Tumblr. Si vous utilisez déjà cette « channel » avec un autre Tumblog il vous faut un nouveau compte IFTTT, que vous pouvez créer ici.
 

Étape 2 : Déterminez un mot-clé qui synthétise le sujet à propos duquel vous voulez poster automatiquement.

 
Vous pouvez aussi décliner ma méthode sur plusieurs mots-clés sur le même blog mais je vous le déconseille, à cause des limitations de Tumblr sur le nombre d’articles.
 

Étape 3 : Enregistrez votre Tumblog dans votre « channel » Tumblr sur IFTTT.

 
Connectez vous sur votre Tumblr. Dans un autre onglet, connectez vous sur IFTTT. Cliquez sur « Channels » en haut à droite de votre fenêtre. Cherchez le logo de Tumblr sur la page (aidez vous de l’ordre alphabétique). Cliquez sur le logo de Tumblr, puis sur le bouton bleu « activate ». Puis suivez les étapes en autorisant IFTTT à poster sur votre Tumblr. Quand la « channel » est activée, retournez sur Tumblr, choisissez et installez un thème adapté au contenu que vous allez publier: uniquement des photos, uniquement des liens, des photos et des vidéos…
 

Étape 4: configurer les sources de contenu

 
À présent, nous allons voir comment connecter différentes sources de contenu à publier automatiquement. Vous pouvez en connecter autant que vous voulez, selon la pertinence des sources par rapport à votre objectif.

 

Instagram

 
Pour Instagram, la méthode la plus aisée est de passer par IFTTT, puisque le service propose une “trigger” (détente/déclencheur) adéquate. Le lien suivant est la recette qui fait opérer la magie. En bas de la page de la recette, cliquez sur « use recipe » en bleu. Ensuite, dans la partie « trigger », replacez « #tag » par le mot-clé de votre choix. Modifiez les autres options selon votre envie – le nom de la recette ou les paramètres de « sortie » vers Tumblr. Puis cliquez sur « Update » en bas de la page. Vous avez installé Instagram comme source de contenu !
 

Youtube

 
Pour ajouter des posts vidéo, on peut se fournir via les grands médias sociaux vidéo, à commencer par Youtube. Pour mettre en place une veille automatique des vidéos postées à propos d’un mot-clé en particulier, la méthode est plus complexe que pour Instagram. IFTTT ne propose pas de « trigger » pour Youtube qui surveille les publications de l’ensemble de la plateforme comme celle d’Instagram qui rapatrie toutes les photos publiées avec un tag spécifique. Cependant il existe un autre système qui permet la veille dont nous avons besoin : les flux RSS de l’API de Youtube. Pas de panique, inutile de savoir ce que c’est pour les utiliser dans notre cas. Nous utilisons donc une « trigger » différente de la méthode Instagram : « new feed item » et le lien suivant est la recette adéquate. Cliquez sur « use recipe » puis dans l’adresse URL notée dans la partie « trigger », changez « TAG » (tout à la fin) par le mot-clé de votre choix. Enfin cliquez sur « Update » tout en bas, et le tour est joué !
 

Vimeo

 
Pour Vimeo, IFTTT propose une « trigger » adaptée donc on utilise la même méthode qu’Instagram. Le lien suivant est la recette pour Vimeo. Cliquez sur « use recipe », puis remplacez le tag dans la partie « trigger » par votre mot-clé. Cliquez ensuite sur « Update ».
 

Dailymotion

 

Pas de « channel » Dailymotion sur IFTTT donc on utilise la même méthode que pour Youtube : les flux RSS. Cliquez sur le lien suivant qui est la recette adaptée à Dailymotion. « Use Recipe », puis modifiez « TAG » à la fin (avant  « /1 ») de l’URL située dans la partie « Trigger ». Enfin, cliquez sur « Update ».

 

Flickr

 

Pour le service d’hébergement de photos de Yahoo!, on utilise aussi la méthode des flux RSS, à la différence notable que le flux que nous utilisons permet de « surveiller » plusieurs mots-clés en même temps. Le lien suivant est la recette pour Flickr. « Use recipe » puis remplacez « TAG1 » à la fin de l’URL par votre mot-clé. Si vous souhaitez en ajouter, séparez les par des virgules comme « ,TAG2 ». Sinon, supprimez « ,TAG2 ». Cliquez sur « Update ».

 

Picasa

 

Pour son concurrent de chez Google, encore une fois les flux RSS. Voici le lien vers la recette pour Picasa. Remplacez cette fois MOTCLE à la fin de l’URL par votre mot-clé. Cliquez sur « Update ».

 

Twitter

 
Et pourquoi pas poster aussi des tweets ? Là, la présentation pose problème. La recette que je vous ai préparée pour Twitter crée des posts de texte, à vous d’optimiser le thème de votre Tumblr et la recette IFTTT pour mettre en évidence qu’il s’agit de tweets. Là encore, vous pouvez surveiller plusieurs mots-clés à l’aide d’un seul flux RSS. Ajoutez les à la fin de l’adresse URL en les séparant par des « + » comme dans l’exemple « MOTCLE1+MOTCLE2 », mettez à jour les paramètres de sortie sur Tumblr selon la présentation qui vous semble la plus adéquate puis cliquez sur « Update ».
 

 Delicious

 
Vous pouvez aussi collectionner automatiquement dans votre Tumblog des liens, bookmarqués sur Delicious avec votre mot-clé par exemple. On utilise encore la méthode des flux RSS grâce à cette recette pour Delicious. Après avoir copié la recette en cliquant sur « Use recipe », remplacez « TAG » par votre mot-clé dans l’URL puis cliquez sur « Update » en bas de la page.
 

Diigo

 

Toujours pour des posts de type lien sur Tumblr, mais venant de Diigo, même méthode, avec cette recette pour Diigo. Remplacez « TAG » par votre mot-clé dans l’URL puis cliquez sur « Update » en bas de la page.

 

Après avoir activé la ou les sources dont vous avez besoin pour votre projet de Tumblr automatique, n’oubliez pas de le personnaliser un peu, en choisissant un thème adapté si ce n’est pas déjà fait, en lui donnant un titre, une description, une URL personnalisée éventuellement…

 

N’hésitez pas à m’écrire ou à poster un commentaire si vous avez une question ou un problème avec les techniques décrites par ce tutoriel, ou si vous souhaitez que j’explore une autre source de contenu, et que j’ajoute à cet article une méthode pour l’exploiter.

22 décembre 2013Read More